J'ai testé pour vous: Lectorino & Lectorinette

Publié le par Je veux être maîtresse

Quand on a sa propre classe, on découvre des années après notre sortie de l’ école normale, IUFM ESPE, ce que veut vraiment dire « liberté pédagogique ».

Pendant presque sept ans, j’ai été contrainte de me glisser dans la peau des enseignants que je remplaçais, cela signifiant aussi que j’étais obligée d’utiliser les méthodes qu’ils avaient choisies, même si ces dernières me révulsaient parfois « Il n’y a que la Balle aux mots pour faire de la grammaire ici ? » [Un ange passe…]

Alors cette année, j’ai pris un plaisir immense et non dissimulé à effectuer soigneusement mes commandes, tel un petit minot qui fait sa liste au Père Noël. Même si j’ai la chance d’être dans une école dans laquelle je suis en parfaite adéquation avec les méthodes utilisées, j’ai décidé d’investir dans quelques ouvrages supplémentaires et « Lectorino & Lectorinette » en fait partie.

Mais qui sont-ils ?

« Lectorino & Lectorinette » est un ouvrage pédagogique de Roland Goigoux (professeur des universités spécialiste dans l'apprentissage de la lecture) et Sylvie Cèbe (professeure adjointe à la Faculté de Psychologie et de Sciences de l’Education de Genève.) qui a pour but d’apprendre aux élèves à comprendre des textes narratifs.

Oui, APPRENDRE A COMPRENDRE. Car tout cela est loin d’être inné quand on sait tous les mécanismes cognitifs mis en jeu dans la lecture.

Or, nous l’avons tous fait, l’étude de textes narratifs ne peut se résumer à la lecture d’œuvres suivies pour lesquelles les élèves doivent répondre à des tartines de questions de compréhension.

Et « Lectorino Lectorinette », nous propose des outils pour aider les élèves de CE1/CE2 à élaborer des stratégies afin de comprendre ce qu’ils lisent.

 

Quelle démarche ?

L’ouvrage se divise en 5 modules, chacun partagé en plusieurs séances. On part à chaque fois de la lecture partielle d’une œuvre de littérature de jeunesse : Le joueur de flûte de Hamelin, Un petit frère pas comme les autres, Le fiole à turbulon etc…

Plusieurs procédures sont travaillées lors d’un module, telles que :

  • Comprendre les pensées d’un personnage
  • Fabriquer une représentation mentale de l’histoire pour la raconter
  • Reformuler ce qu’on a compris
  • Raisonner sur les causes des actions des personnages
  • Lire des dialogues

(…)

Dans chaque séance on travaille à la fois le décodage, le vocabulaire, l'implicite, le tout sur des supports très variés : travail à l’oral à partir d’affiches, textes à trous, dessin etc…

Chaque séance est conçue pour durer environ 45 minutes.

 

Quel matériel ?

« Lectorino Lectorinette » se veut être un outil de formation continue pour les enseignants. Néanmoins, tout est prévu pour l’utiliser en classe. Le livre est accompagné d’un CD contenant tous les textes ainsi que les exercices en version PDF. Vous pouvez également rajouter (en surplus), les posters qui illustrent les œuvres lues, ou encore qui retranscrivent certains passages (très utile pour travailler l’oral quand on n’a pas de TBI…) L’ouvrage est quant à lui très détaillé pour l’enseignant qui peut l’utiliser « clé en main ».

Pour quels usages ?

Les outils proposés par Roland Goigoux et Sylvie Cèbe, peuvent être utilisés lors des séances d’aide personnalisé, mais aussi en remédiation, en atelier ou même en groupe classe.

Personnellement, je l’utilise en complément de ce que je fais en littérature, en précisant à mes élèves qu’on va apprendre quelque chose de bien spécial qui nous servira pour mieux lire le prochain livre de lecture suivie. Exactement lorsqu’on dit aux enfants qu’ils apprennent à compter pour pouvoir faire leur course plus tard (mode bisounours.)

Quel bilan ?

Je ne regrette aucunement mon investissement. Mes élèves adhèrent totalement et ils sont beaucoup plus actifs lors des séances de lecture. L’alternance des différents modes de travail (oral, écrit et même dessin), permet aux petits lecteurs de s’engager réellement dans cet apprentissage de la compréhension des textes. De plus, il est tout à fait possible quand on s’est bien approprié les démarches, de les réinvestir sur d’autres supports. Par exemple, en période 4, nous lirons « Dico Dingo » de Pascal Garnier, et la compréhension de cette œuvre sera travaillée en ateliers de lecture par le biais d’exercices (de mon cru) inspirés par « Lectorino Lectorinette »Seul petit bémol, les séances sont souvent bien trop longues, il faut donc veiller à réajuster si besoin.

A noter que l’équivalent existe aussi pour le collège « Lector, Lectrix » .

Parce qu’apprendre à lire ce n’est pas qu’apprendre à décoder…c’est aussi apprendre à comprendre…

Pédagogiquement vôtre !

 

 

J'ai testé pour vous: Lectorino & Lectorinette

Publié dans A lire absolument

Commenter cet article

lillyofthevalley 09/09/2015 13:02

Merci pour le partage ! Je ne connaissais pas. A mon tour de partager mes idées, j'ai trouvé des livres bien conçus pour monter des ateliers sympas. Si vous voulez voir, c'est sur mon blog,
http://dansmabonjotte.canalblog.com/archives/2015/08/21/32515902.html
Atelier kamishibaï, création de livres etc ... Les enfants adorent !
Et en pdf c'est 5 €, vraiment pas cher et ça c'est appréciable.
Bonne journée

adele62 30/06/2015 21:42

bonsoir; je suis en train d'essayer de faire ma progression pour l'an prochain. Je vois que vous faites le lectorino en parallele. Vos lectures sont totalement décrochées ? ça ne pose pas de problèmes pour les enfants? Vous réservez donc un créneau horaire dans votre emploi du temps pour "apprendre à comprendre"?merci ! j'ai ce livre déjà depuis l'an dernier mais je n'ai réussi à faire que le début ;( Je compte donc m'y mettre plus dedans à la rentrée.

la balou 28/02/2015 11:13

Tout à fait adepte de ce type d'apprentissage: apprendre à comprendre est essentiel pour devenir lecteur et cela n'est pas assez enseigné car peu d'outils. Lectorino & Lectorinette fait partie de ces précieux outils (je l'ai aussi dans la ma bibliothèque et je rajouterai "Comprendre les textes écrits" de Patrick Joole)