Fai pas bon travaia quand la cigalo canto

Publié le par Je veux être maîtresse

Chers lecteurs et lectrices,

 

en titre, ce petit dicton provençal pour vous annoncer que j'ai eu ma mutation à Marseille ! J'ai appris cette bonne nouvelle le 20 Mars, mais jusqu'à aujourd'hui, je n'avais pas eu le temps de mettre à jour mon blog.

Et pour cause ! J'ai eu du pain sur la planche !!

Tout d'abord il m'a fallu participer au mouvement des Bouches-du-Rhône...juste 145 pages de postes divers et variés mais seulement 30 voeux à faire. Ne connaissant pas du tout le coin, je n'ai demandé que des postes sur Marseille, dans les arrondissements qui m'intéressaient. Apparemment certains coins sont faciles à avoir quand on a un petit barême comme le mien...

Lors de cette phase du 1er mouvement, j'ai pu d'ores et déjà me familiariser avec le jargon local...dans certains arrondissements de la ville, 100% des écoles sont situées en "ZONE VIOLENCE". Dois-je préciser que cela n'existe pas dans ma campagne lotoise bien aimée...ça commence bien   

Je pense que le choc culturel entre le Lot profond, rural et la "Zone violence" va ressembler à une rencontre du 3ème type...Mais bon, quand on est jeunes il paraît qu'on s'adapte à tout !

Les résultats du 1er mouvement seront début mai...On verra bien !

Je commence déjà à me préparer psychologiquement...pour l'instant je garde encore le sourire malgré mes collègues lotois qui me chambrent et me croient folle (Fada !!! comme diraient mes futurs collègues marseillais), de quitter le Lot et sa tranquillité pour la jungle marseillaise. Je leur ai déjà proposé une correspondance entre "école rurale" et "école urbaine"...bizarrement personne ne semble intéressé !

 

Pendant les vacances de Pâques, j'en ai donc profité pour passer les 15 jours à Marseille. D'une part pour trouver un nouvel appartement avec mon chéri, puis, pour me familiariser avec mon futur environnement. J'avoue que je commence à aimer cette ville...ses multiples quartiers cosmopolites, son folklore, son climat, ses coins pittoresques, sa cuisine !!!

Néanmoins, je pense qu'il me faudra du temps avant de m'y sentir chez moi...Née à Toulouse d'un père Catalan et d'une mère Ariègeoise (remarquez les majuscules ) les Pyrénées vont sérieusement me manquer.

 

 

Mais revenons dans le Lot, car pour l'instant je dois y finir l'année scolaire !

Pas beaucoup de changements depuis mon dernier billet sur ce blog. Je suis "redevenue" BD avant les vacances. J'ai repris mes quartiers dans mon école de rattachement...jusqu'à nouvel ordre   Mais petite bonne nouvelle: l'autre BD qui devait faire le 25% de la collègue remplacée à la maternelle (voir billet précédent) n'est pas disponible durant 4 semaines. Du coup, je vais revenir à la maternelle les 4 prochains mardis ! Mais pour les autres, la personne qui gère les remplacements dans ma circo ne veut rien savoir...c'est l'autre BD qui les fera...no comment...Je me résigne donc à terminer l'année scolaire sans savoir de quoi demain sera fait (car aucun remplacement long n'est prévu pour moi), à attendre tous les matins que le téléphone sonne. Certes, je suis payée (comme dirait l'autre), mais la peur de rouiller dans mon école de rattachement me guette. C'est ainsi !

 

A bientôt pour de nouvelles aventures !

 

Publié dans Billets d'humeur

Commenter cet article