Merci à ma bonne étoile

Publié le par Je veux être maîtresse

Bonjour à tous,

 

les beaux jours sont là ! Le moral est également au beau fixe

Cette fin d'année se présente plutôt bien de mon côté. Je suis, depuis le 14 mai, en remplacement à "seulement" 30 km de chez moi, dans une école que j'affectionnais particulièrement (bonne ambiance, enfants très sympas...) J'ai des MS-GS, sûrement jusqu'à la fin de l'année.

De quoi bien occuper le dernier mois de classe qui se profile à l'horizon...D'autant plus que j'ai demandé une inspection anticipée.

Oui ! oui ! Pour dresser un peu le tableau, normalement les T1 (professeurs titulaires 1ère année), n'ont pas d'inspection évaluative comme les autres professeurs. Cette inspection, qui donne la toute première note de la carrière, intervient lors de la T2 (deuxième année en tant que titulaire). Cependant, étant mutée dans un autre département, et pour être tranquille l'année prochaine, j'ai demandé une inspection anticipée. Je suis donc inspectée jeudi prochain, au lieu de l'an prochain. J'ai décidé de me jeter à l'eau. Après tout, je n'ai rien à perdre, d'autant plus que l'IEN est (semble-t-il), très sympathique et positif.

Ainsi, je n'aurai pas, l'année scolaire prochaine, le stress d'une inspection dans un département où je viens de débarquer !

Je suis assez sereine...Certes, mon enseignement n'en est qu'à ses balbutiements...il y a encore plein de choses à corriger dans ma pratique. Mais je considère tout de même que cette année, je ne m'en suis pas trop mal sortie. On verra bien ce que donnera cette toute première véritable inspection !

 

Autre grande nouvelle, et carrément inattendue: j'ai obtenu un poste définitif au 1er mouvement sur Marseille !!!

Mais devinez quel genre de poste ?...................................Brigade ! !

Décidément, je vais en faire ma spécialité, comme s'amusent à le dire certaines de mes collègues.

Si le poste de brigade départementale n'est pas le poste de mes rêves, je suis tout de même satisfaite car:

- mon secteur est au centre-ville de Marseille et loin des quartiers nords (dans lesquels j'avais peur d'attérrir...)

- je vais voir encore plein de choses différentes

- je vais encore avoir un bonus financier puisque les brigades touchent des indemnités (en plus de notre salaire de prof) qui mettent pas mal de beurre dans les épinards

- enfin, j'ai ce poste en DEFINITIF: ce qui veut dire que théoriquement je peux le garder toute ma carrière. Ce n'est pas mon objectif, mais tant que je n'ai pas beaucoup de points, je le garde pour éviter de me retrouver dans des zones délicates.

Jamais je n'aurais cru être nommée au 1er mouvement, étant donné que je débute, que je suis jeune, sans enfants etc...Une immense surprise qui ferme le bec à toutes les mauvaises langues qui disaient que j'allais me retrouver dans une ZEP atroce, et que j'aurais mieux fait de rester dans le Lot...

Cependant, cela ne veut pas dire que ce sera tout rose !! Mais bon, je ne m'en tire pas trop mal.

 

Mon exil à Marseille se profile plutôt bien: je sais où je vais habiter puisque mon chéri et moi avons trouvé l'appartement de nos rêves  Je connais maintenant mon affectation, et je vais passer un été plutôt léger sans l'inquiétude du troisième mouvement...

 

Ma bonne étoile n'est pas en grève en ce moment...pourvu que ça dure ! 

 

Publié dans Billets d'humeur

Commenter cet article