Oraux J- 5...

Publié le par Je veux être maîtresse

C'est bon ! j'ai pu avant-hier, sur le site du rectorat, prendre connaissance de ma convocation aux épreuves orales du CAPE...

 

Et je suis assez satisfaite de mes dates !

 

Oral Pro et Littérature de jeunesse: jeudi 14 Juin (le 14 est mon chiffre porte-bonheur !!! pour les écrits j'étais aussi ilôt 14 )

 

Anglais: mardi 19 Juin

 

EPS: mercredi 20 Juin

 

Cela me laisse donc encore le  temps de travailler un peu, de paufiner mes exposés de litté et d'EPS, mais j'avoue que le stress se fait de plus en plus grand.

 

Je suis passée jeudi en simulation d'oral pro et de litté jeunesse (je rappelle que l'oral pro est l'épreuve la plus importante. On passe un entretien sur un sujet ayant trait à l'éducation devant un inspecteur de l'Education nationale et quelques autres personnes...) Je suis contente ça c'est trés bien passé ! Mes profs m'ont dit que j'étais trés à l'aise, que je parlais bien etc...

Cependant, cela ne m'empêche pas d'avoir trés trés peur !!! Surtout en EPS comme je l'ai déjà dit dans le post précédent...

 

Au 1500m, depuis que je me suis blessée (tendinite des adducteurs) mon temps (qui était déjà médiocre) ne s'est pas amémioré. Et pour cause ! Je cours le 1500m entre 9 min 50 et 10 min (vous pouvez rigoler je vous autorise) ce  qui me fait un merveilleux 4/20 !

Mais fort heureusement ce n'est pas un gros coeff (coeff 0.5) il y a aussi un entretien à passer aprés (en gros on nous pose des questions sur la manière d'enseigner l'EPS aux enfants...) donc j'espère gagner quelques points.

 

De toutes façons je compte surtout sur l'oral pro, la littérature de jeunesse et l'anglais...

D'ailleurs voici ici l'ouvrage que j'ai choisi de présenter. Il s'agit de "Un grillon dans le métro" de George Selden, (Titre original "Cricket in Times square") un classique de la littérature américaine.

 

 

 

[Extrait de mon exposé]

« Un grillon dans le métro » raconte l’histoire de Chester, un grillon venant du Connecticut qui, à cause de sa gourmandise, se retrouve par inadvertance dans les bas-fonds de New-York, à savoir la célèbre Station de métro Times Square. Il est alors recueilli par Mario, un enfant émigré italien qui tient avec sa famille un modeste kiosque à journaux dans la station. Mario voit en Chester un porte-bonheur et découvre que ce dernier possède un don pour la musique. En effet, grâce à ces élytres, Chester est capable de jouer n’importe quels morceaux de musique des plus classiques aux plus contemporains.

Mais le grillon se fait aussi deux autres amis : Tucker-la-souris et Harry-le-chat. Une amitié très forte va naître entre ces quatre personnages pourtant si différents mais qui ont néanmoins un point commun : l’amour de la musique.

Va s’en suivre une série de péripéties qui mettra en exergue des questions fondamentales sur lesquelles cette œuvre repose : l’amitié entre des êtres différents, l’honnêteté, la tolérance mais aussi de la quête de soi.

 

 

Enfin voilà mes péripéties !

Mes journées sont rythmées par le travail et les crises de nerfs ! C'est la peur qui me paralyse même si devant le jury je me battrai jusqu'au bout.

 

Allez je retourne au boulot !

A trés bientôt !!

Publié dans Années IUFM

Commenter cet article