Que faire pour devenir prof des écoles ?

Publié le par Je veux être maîtresse

Commençons par le commencement... Je me présente:  j'ai 22 ans et j'habite à Toulouse. Enseigner à toujours été mon rêve. Aprés m'être cherchée pendant un bon moment, j'ai décidé de me tourner vers le professorat des écoles. Un peu par concours de circonstances...A force d'être au contact des enfants lors de mes différentes expériences, j'ai découvert ma voie ! Je veux être maîtresse ;o) Mais ce chemin est long et perilleux...Pour arriver à pouvoir effleurer mon objectif il a fallu aller à la fac, décrocher d'abord un DEUG puis une précieuse licence. Je suis actuellement en Licence et normalement à la fin de l'année universitaire, je serai "apte" à passer le fameux CRPE ( Concours de Recrutement de Professeurs des Ecoles). Donc, vous l'aurez compris, je ne suis qu'aux prémices de l'histoire. Mais cela ne fait qu'accoître ma motivation ! Je vais passer pour la première fois le concours d'entrée de l'IUFM cette année. L'IUFM ou sanctuaire des futurs enseignants...la cerise sur le gateau...un pseudo must de la préparation au CRPE (du moins il paraît! ce n'est pas moi qui le dit!) Si jamais je décroche ce concours je serai en PE1, une année qui prépare à fond au CRPE. Les études à l'IUFM se déroulent dans le meilleur des cas sur deux ans. La première année est consacrée à la préparation du concours...si au terme de cette année vous décrochez le CRPE, vous entrerez alors en PE2, l'année où l'on vous formera à votre futur métier en attendant la titularisation. Mais avant toute chose, si toi jeune voyageur égaré tu te demandes ce qu'il faut faire comme études pour prétendre au professorat des écoles, ce qui suit est pour toi :o)

Mon parcours


2003: Baccalauréat Littéraire mention "arts-plastiques histoire des arts" (Lycée Saint-Sernin Toulouse)
2003-2005: DEUG de Sciences du langage (Université Toulouse le Mirail)
2004-2005:Modules de préprofessionnalisation aux métiers de l'enseignement et de l'éducation (Université Toulouse le Mirail) Rédaction d'un mémoire sur "Difficultés orthographiques au cycle 3: quels dispositifs mettre en oeuvre pour pallier les difficultés".
2005-aujourd'hui: Licence de Sciences du langage (spé Sémantique et Psycholinguistique) (Université Toulouse le Mirail) Rédaction d'un mémoire sur "Acquisition du lexique précoce chez l'enfant de 3 à 5 ans".
 
Mon parcours est donc plutôt littéraire. Mais les études en sciences du langage m'apportent beaucoup. D'une part, la linguistique donne de précieuses ressources pour les épreuves de français, mais le côté scientifique de cette discipline m'a permis de renouer avec les sciences à mon plus grand bonheur! Mais il faut savoir qu'une multitude de parcours peuvent mener au professorat des écoles. Une licence d'une discipline enseignée à l'école primaire est recommandée (maths, lettres, histoire géo) Mais tous les chemins mènent à Rôme ! Il y a peu j'ai rencontré une institutrice qui avait une licence d'arts du spectacle !

Pièges à éviter...

Le mot d'ordre d'un professeur des écoles est avant tout POLYVALENCE. Il faut être capable d'enseigner toutes les matières. Ceci-dit ce n'est pas insurmontable. Nous avons tous des préférences dans les matières, mais il ne faut pas fermer les yeux sur l'une ou l'autre sous pretexte que l'on ne se croit pas bon. Quelques commandements utiles...
1 / L'autruche avec les mathématiques tu ne feras pas !
2 / S'ouvrir ton esprit et ta culture devront !
3 / Allergique au français te ne seras point !
4 / Amené à toucher à tout tu seras !
Si vous ne vous sentez pas à l'aise dans un domaine, surtout ne passez pas l'éponge car je jour du concours toutes les matières comptent ! Pour ma part j'ai toujours été nulle en maths...Comme j'étais bonne dans le reste, cela ne m'a jamais posé problème. En DEUG j'ai décidé de reprendre les mathématiques en prenant une option de remise à niveau pour ceux qui voulaient faire ce métier. C'est souvent une question de blocage...finalement les maths ce n'est pas si terrible, on ne vous demandera pas d'avoir le niveau d'un élève de maths sup'... Le niveau demandé est celui de la seconde générale. Courage ! ces recommandations valent aussi pour le français ;o)

Conclusion

N'importe quel bac et n'importe quelle licence fait à priori l'affaire même si une matière enseignée à l'école primaire est recommandée. Ne prenez pas peur si vous avez des points faibles, avec du travail et de la motivation vous pourrez sauver les meubles ! Enfin (et j'ai oublié d'en parler), multipliez vos experiences dans le domaine éducatif car cela est de plus en plus demandé (animation, soutien scolaire...) Mais j'y reviendrai dans un prochain billet !

Publié dans Années IUFM

Commenter cet article

Cassandra 12/04/2012 23:59

Bonjour :),
Je suis lycéene est j'aimerai devenir Professeur des écoles depuis déjà 3 ans, je viens de découvrir ce blog il n'y a pas longtemps, je le lit un peu tous les jours, je prend beaucoup de plaisir à
lire votre parcours, Merci beaucoup !!! :)