Mes 1ers pas dans la cité phocéenne

Publié le par Je veux être maîtresse

Chers lecteurs, chères lectrices,

 

me voici de retour après deux mois de vacances bien chargés par mon arrivée sur Marseille ! Nous sommes bien installés, et j'ai pu prendre mes marques dans cette très belle ville aux multiples facettes.

Je me plais beaucoup ici: il y a tout le temps le soleil, toujours plein de choses à faire et...voir la mer tous les jours ça n'a pas de prix !

 

C'est donc dans un climat plutôt serein que j'ai fait ma deuxième rentrée en tant que professeur titulaire (la 3ème en fait, si je compte aussi mon année de stagiaire à l'IUFM).

Petit rappel, j'avais eu la chance d'obtenir un poste définitif au 1er mouvement, au mois de mai: poste de brigade (encore...) dans une circonscription du centre de Marseille (écoles plutôt sympas et milieux favorisées...si ! si !)

Le 1er septembre, j'ai pris mes quartiers dans mon école de rattachement mais...ce fut de courte durée car le lendemain, j'ai dû intervenir à la maternelle d'à côté. J'y suis encore et jusqu'au mois de novembre officiellement (il se pourrait que la collègue absente prolonge...on verra bien !)

J'ai une classe de Petite section à mi-temps (lundi et vendredi) et une classe de moyenne section le jeudi (décharge de la directrice). Le mardi, je suis disponible pour rester à mon école de rattachement ou faire un petit remplacement d'une journée.

L'école est super, tout comme l'ambiance avec les collègues...Une équipe jeune et féminine, dirigée par une directrice au top !! Elles m'ont accueillie à bras ouverts et surtout se sont battues pour que je reste sur le poste...Hé non, ce n'était pas gagné car l'IA voulait mettre la brigade rattachée à cette école pour raisons financières (elle n'avait pas été nommée le jour de la rentrée, et l'a été seulement hier) Mais l'IEN a bien voulu que je reste, car j'avais déjà fait la rentrée, et les enfants auraient pu être perturbés par un changement de maîtresse. Ouf ! j'ai eu chaud !!

 

En revanche, les conditions de travail, ici à Marseille sont loin d'être idylliques !!

Effectifs blindés à 30 élèves par classe (bon ça on commence à y être habitués hélas...) Mais les ATSEM sont aussi réquisitionnées pour le ménage dans toute l'école...Du coup, elles ne sont pas à plein temps dans les classes, même chez les petits !! Je me débrouille donc avec une ATSEM (qui n'est jamais la même ou presque) seulement une heure par matinée et une demi-heure l'après-midi...avec 30 petites sections, je peux vous dire que je suis sur les rotules !!! Moi qui avais été habituée l'an dernier à avoir une ATSEM à plein temps...là c'est rude, surtout en début d'année scolaire quand il faut gérer les pleurs !!

Enfin, il faudra faire avec car la mairie reste sur ses positions...

 

Voili voilou ! bilan de rentrée plutôt positif ! Pourvu que ça dure !

A bientôt pour de nouvelles aventures

 

Publié dans Billets d'humeur

Commenter cet article